Des causes possibles aux vertiges fonctionnels


Le vertige fonctionnel recouvre en grande partie les symptômes des vertiges organiques dus, par exemple, à des troubles cérébelleux ou à un dysfonctionnement complet des nerfs vestibulaires (responsables de l’équilibre), mais ne répondent à aucune cause connue. Les personnes atteintes de vertiges fonctionnels peuvent parfois errer des années de services en services, de spécialistes en spécialistes sans aucune réponse ni solution et il arrive parfois que ces personnes finissent par être l’objet d’un diagnostic psychiatrique tel que le trouble de la personnalité de type hypocondriaque.

C’est à l’Université de Munich, en Allemagne (Technical University of Munich), qu’une étude dont les résultats ont été publiés cette année, identifie, pour la première fois, des causes possibles du trouble fonctionnel : il s’agirait d’un problème dans le traitement cérébral des signaux sensori-moteurs.

Lors de l’expérience, les sujets sains réussissaient à s’adapter aux nouvelles circonstances (par rapport à la condition initialement testée), à savoir un casque lesté, alors que les sujets souffrants de vertiges fonctionnels présentaient exactement les mêmes difficultés d’adaptation que les sujets souffrants de trouble organiques.


Cette erreur de prédiction entre l’attente apprise quant aux impressions sensorielles évoquées par le mouvement et les informations du système vestibulaire serait donc responsable de ces vertiges.


Source :

Lehnen, Nadine & Schröder, Lena & Henningsen, Peter & Glasauer, Stefan & Ramaioli, Cecilia. (2019). Deficient head motor control in functional dizziness: Experimental evidence of central sensory-motor dysfunction in persistent physical symptoms. Progress in brain research. 249. 385-400. 10.1016/bs.pbr.2019.02.006.

45 vues

1360 avenue de la Justice de Castelnau, 34090 Montpellier

  • Blanc Facebook Icône
  • Psy sur Twitter