Comment vont nos soignants?

On les a applaudis tous les soirs pendant les semaines de confinement. Que savons-nous des conséquences psychiques de l'épidémie sur les soignants ?



Augmentation de l'anxiété : en soins intensifs, ou service n'accueillant que des patients atteints du COVID-19 + manque de moyens de protection.


Les infirmiers ont été plus impactés que les médecins : contacts plus proches et plus répétés avec les patients + manque de moyens matériels et humains + manque de reconnaissance.

Vécus d'impuissance et sentiment de perte de la capacité à être soignant : manque de ressources disponibles + questionnements éthiques.


Déséquilibre vie pro / vie perso : devoir du soignant vs protéger ses proches + majoration du temps de travail.

Peu évoqué dans les médias, le cas des pharmaciens d'officines : confrontation au stress de la population générale + exposition répétée à l’incapacité de délivrance de produits sanitaires.

En conclusion, les 3 conséquences psychiques les plus probables pour les soignants sont les suivantes :

1️⃣ Les troubles anxieux 2️⃣ La dépression 3️⃣ Le stress post-traumatique



SOURCE : https://doi.org/10.1016/j.actpha.2020.08.013

1360 avenue de la Justice de Castelnau, 34090 Montpellier

  • Blanc Facebook Icône
  • Psy sur Twitter