top of page

TDAH à l'Âge Adulte : Déménagements, Emplois et Relations en Mouvement

Un Voyage à travers l'Instabilité Adulte


Sophie, une femme dynamique et passionnée, navigue à travers les vagues tumultueuses et les marées imprévisibles. Sophie est une guerrière, mais une guerrière qui se bat contre un ennemi invisible, un ennemi qui murmure constamment à son oreille des mots de distraction et de tumulte. Elle porte le fardeau du Trouble Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) à l'âge adulte.


Le TDAH, souvent associé à l'image d'enfants hyperactifs et inattentifs, se glisse aussi dans l'ombre des adultes, tissant des toiles d'instabilité et de chaos dans leurs vies professionnelles et sociales. Pour Sophie, chaque jour est une danse avec l'incertitude, où les déménagements fréquents, les changements d'emploi et les relations instables rythment la musique de sa vie.


Sophie n'est pas seule. Des millions de personnes dans le monde partagent ses luttes, invisibles aux yeux des autres mais omniprésentes dans leurs vies. Les recherches ont souvent laissé dans l'ombre les adultes, particulièrement les femmes, souffrant de TDAH, se concentrant principalement sur les jeunes adultes et les hommes. Mais une étude récente éclaire les ténèbres, révélant l'instabilité réelle vécue par des adultes comme Sophie, et mettant en lumière leurs défis sociaux et professionnels.


Cet article se plonge dans les abysses de l'instabilité et explore les réalités cachées du TDAH à l'âge adulte, en se basant sur cette étude révolutionnaire, afin de faire entendre les voix de ceux qui, comme Sophie, dansent chaque jour avec l'invisible.



De l'Hyperactivité à l'Instabilité


Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental qui se manifeste par des schémas persistants d'inattention, d'hyperactivité, et d'impulsivité, impactant significativement le fonctionnement quotidien. Mais qu'est-ce que cela signifie dans la réalité de tous les jours pour des adultes comme Sophie ? Cela se traduit par ce que l'on appelle l'« instabilité réelle », un concept clé de notre étude.


L'instabilité réelle renvoie aux déficiences fonctionnelles dans les milieux social et professionnel, incluant les déménagements résidentiels, l'instabilité relationnelle, et les changements d'emploi. Pour beaucoup, cela signifie un tourbillon constant de changements et d'ajustements, un sol en mouvement constant sous leurs pieds.


L'étude que nous explorons a utilisé une conception de cohorte observationnelle longitudinale, une approche de recherche permettant de suivre un groupe d'individus sur une longue période pour étudier les associations et les changements au fil du temps. Cette étude a notamment mis en lumière les rapports des taux d'incidence (IRR), une mesure comparative des taux d'incidence d'un événement ou d'un résultat entre deux groupes, révélant ainsi le risque relatif de l'instabilité réelle pour les personnes atteintes de TDAH.


L'instabilité réelle et le TDAH sont également liés à d'autres variables et conditions, telles que l'éducation des parents, le trouble lié à l'usage de substances (SUD), le trouble de la personnalité borderline (TPL), et les condamnations pénales. Ces variables, appelées covariables, ont été contrôlées dans l'étude pour isoler l'impact réel du TDAH sur l'instabilité dans la vie réelle.


Les femmes, souvent négligées dans les recherches précédentes sur le TDAH, sont également au centre de cette étude, révélant des différences significatives dans l'expérience de l'instabilité réelle entre les hommes et les femmes atteints de TDAH. Les femmes atteintes de TDAH, par exemple, semblent présenter un taux d'instabilité relationnelle plus élevé que leurs homologues masculins.


En combinant une approche scientifique rigoureuse avec une attention particulière aux variables pertinentes et aux groupes souvent négligés, cette étude apporte un nouvel éclairage sur les défis et les réalités complexes du TDAH à l'âge adulte, révélant un tableau plus nuancé et détaillé de l'instabilité réelle vécue par les adultes atteints de ce trouble.



Étudier l'Instabilité


Derrière chaque grande découverte se cache une méthodologie robuste. Pour comprendre l'instabilité réelle du TDAH chez les adultes, les chercheurs ont opté pour une approche basée sur une étude nationale en utilisant les registres suédois. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ?

L'étude s'est appuyée sur un modèle de cohorte d'observation longitudinale. Imaginez suivre un groupe d'individus pendant une période de 14 ans, notant chaque déménagement, chaque changement d'emploi, chaque bouleversement relationnel. C'est exactement ce qu'ont fait les chercheurs, permettant de cartographier l'évolution de l'instabilité réelle au fil du temps et de la vie adulte. Cette approche offre l'avantage d'examiner les variations et les tendances sur une longue période, donnant un aperçu profond des défis et des réalités vécues par les adultes atteints de TDAH.


Les données ont été extraites des registres nationaux suédois, une mine d'or d'informations qui offre à la fois une portée étendue et une précision granulaire. Grâce à la taille significative de l'échantillon et la période de suivi prolongée, cette étude présente une richesse et une profondeur rarement atteintes dans les recherches sur le TDAH.


Cependant, toute méthodologie a ses avantages et ses inconvénients. L'un des principaux avantages de cette approche est sa capacité à suivre de grandes populations sur de longues périodes, offrant une vision complète de l'évolution de l'instabilité réelle. Cependant, comme toute étude basée sur des registres, elle peut être limitée par la précision et l'exhaustivité des données enregistrées, et ne peut pas toujours capturer la complexité et la nuance des expériences individuelles.


Néanmoins, en combinant une méthodologie solide avec une source de données riche et détaillée, cette étude offre une vision précieuse et éclairante de l'instabilité réelle du TDAH à l'âge adulte, jetant une lumière nouvelle sur un sujet souvent négligé.



L'Ampleur de l'Instabilité Révélée


Plongeons-nous dans les chiffres et les faits révélés par l'étude.


Avec une cohorte impressionnante de 3 448 440 personnes, dont 31 081 ayant reçu un diagnostic de TDAH, cette étude offre un échantillonnage vaste et représentatif. La prévalence du TDAH était légèrement plus élevée chez les hommes (0,91 %) que chez les femmes (0,84 %).


L'un des résultats les plus marquants révèle que les adultes atteints de TDAH déménagent plus de deux fois plus souvent que les autres. Cette instabilité se reflète également dans leur vie professionnelle, où ils changent plus fréquemment d'emploi, et dans leur vie personnelle, où ils connaissent une volatilité dans leurs relations amoureuses.


Les associations entre le TDAH et l'instabilité réelle tendent à augmenter avec l'âge, les associations les plus fortes étant observées chez les individus âgés de 40 à 52 ans au début du suivi. Cela suggère que l'impact du TDAH sur l'instabilité réelle peut s'aggraver ou devenir plus apparent à mesure que les personnes avancent dans l'âge adulte.

Les femmes atteintes de TDAH semblent être plus vulnérables à certains aspects de l'instabilité. Elles présentent des taux plus élevés d'instabilité relationnelle et de déménagements résidentiels que les hommes atteints de TDAH, mettant en évidence les différences de genre dans l'expérience de l'instabilité réelle.


De plus, les personnes atteintes de TDAH montrent également des taux plus élevés de troubles liés à l'usage de substances (SUD) et de trouble de la personnalité borderline (TPL). Ces associations supplémentaires soulignent la complexité des défis rencontrés par les adultes atteints de TDAH et la nécessité d'approches de prise en charge et de soutien holistiques.


Les résultats de cette étude ne se contentent pas de mettre en lumière l'instabilité vécue par les adultes atteints de TDAH. Ils offrent également des implications profondes pour la manière dont nous comprenons, traitons et soutenons ces individus à travers les différentes étapes de leur vie.



TDAH : Ombre ou Lumière dans Votre Vie ?


Pour mieux comprendre comment le TDAH pourrait affecter votre vie ou celle de quelqu'un que vous connaissez, voici un petit questionnaire à choix multiples. Ce test n'a pas pour but de diagnostiquer ou de fournir une évaluation clinique, mais plutôt d'offrir une occasion de réflexion personnelle.


Disclaimer : Ce questionnaire est destiné à des fins informatives et de sensibilisation seulement. Il ne peut remplacer une évaluation professionnelle. Si vous avez des préoccupations, veuillez consulter un professionnel de la santé.

  1. Changements de résidence : Combien de fois avez-vous déménagé au cours des 5 dernières années ?

    • a) 0-1 fois

    • b) 2-3 fois

    • c) 4 fois ou plus

  2. Stabilité professionnelle : Combien d'emplois différents avez-vous occupés au cours des 3 dernières années ?

    • a) Un seul emploi

    • b) Deux emplois

    • c) Trois emplois ou plus

  3. Relations : Avez-vous eu des difficultés à maintenir des relations stables au cours des 5 dernières années ?

    • a) Non, mes relations sont généralement stables

    • b) J'ai eu quelques défis

    • c) Oui, j'ai souvent des difficultés à maintenir des relations stables

  4. Consommation de substances : Vous est-il déjà arrivé de consommer des substances pour vous aider à gérer votre stress ou votre anxiété ?

    • a) Jamais

    • b) Rarement

    • c) Fréquemment

  5. Émotions et humeur : Ressentez-vous souvent des fluctuations importantes dans votre humeur ou vos émotions ?

    • a) Rarement ou jamais

    • b) De temps en temps

    • c) Très souvent

Grille de cotation :

  • Pour la majorité de réponses "a" : Votre vie semble assez stable dans les domaines abordés par ce questionnaire. Cependant, si vous avez des préoccupations concernant le TDAH ou un autre sujet, il est toujours bon de consulter un professionnel.

  • Pour la majorité de réponses "b" : Vous avez peut-être rencontré quelques défis ou instabilités dans certaines zones. Si ces aspects vous préoccupent, considérez de parler à un spécialiste ou un conseiller.

  • Pour la majorité de réponses "c" : Vous avez rencontré une instabilité notable dans plusieurs domaines de votre vie. Il pourrait être utile de consulter un professionnel pour discuter de ces défis et obtenir des conseils ou un soutien.



Naviguer avec Espoir et Résilience


Le TDAH, souvent associé à l'enfance, est bien plus qu'un simple trouble de l'attention ou d'hyperactivité. Comme le montre cette étude, il peut se manifester sous forme d'instabilité réelle chez de nombreux adultes, affectant profondément leur vie professionnelle, sociale et émotionnelle.


Il est clair que le TDAH n'est pas un trouble qui disparaît simplement avec l'âge. Au contraire, ses effets peuvent s'intensifier ou se manifester différemment à mesure que les individus progressent dans leur vie adulte. Cette réalité met en évidence la nécessité d'une prise en charge continue et adaptée, ainsi que d'un soutien pour ceux qui vivent avec le TDAH.


Les femmes, en particulier, semblent être confrontées à des défis uniques liés à l'instabilité réelle, soulignant l'importance de reconnaître et de traiter les différences de genre dans la manière dont le TDAH se manifeste et est vécu.


Alors, que pouvons-nous faire de ces informations ? Tout d'abord, il est essentiel de sensibiliser davantage à l'impact du TDAH à l'âge adulte. Les adultes atteints de TDAH, leurs familles, leurs amis et leurs employeurs doivent être informés des défis auxquels ils peuvent être confrontés. De plus, les professionnels de la santé doivent être formés pour reconnaître et traiter le TDAH chez les adultes, en veillant à fournir un soutien adapté à chaque étape de la vie.


En fin de compte, cette étude souligne l'importance de voir le TDAH non pas comme une série de symptômes isolés, mais comme une partie intégrante de la vie de millions d'adultes. En comprenant mieux les réalités de l'instabilité réelle, nous pouvons commencer à construire un monde plus compréhensif, plus soutenant, et mieux équipé pour aider les adultes atteints de TDAH à naviguer dans les eaux parfois tumultueuses de la vie.






SOURCE :

Ahlberg, R., Du Rietz, E., Ahnemark, E. et al. Real-life instability in ADHD from young to middle adulthood: a nationwide register-based study of social and occupational problems. BMC Psychiatry 23, 336 (2023). https://doi.org/10.1186/s12888-023-04713-z

79 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page