top of page

Femmes et TDAH : L'Invisible Combat Contre un Diagnostic Oublié

Au-delà des Stéréotypes


Alors que la plupart des gens associent le Trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité (TDAH) aux enfants turbulents, ce trouble n'est pas exclusivement masculin ni infantile. En réalité, de nombreuses femmes luttent en silence, souvent sans diagnostic, se sentant incomprises et marginalisées.


Historiquement, le TDAH était perçu comme un trouble typiquement masculin, ce qui a conduit à négliger les femmes. Pendant l'enfance, pour trois garçons diagnostiqués, une seule fille l'est. Pourtant, à l'âge adulte, cette proportion devient équitable. Cette disparité suggère que de nombreuses filles ne sont pas diagnostiquées correctement. Sans ce diagnostic, beaucoup de femmes se perçoivent comme étant différentes, paresseuses, ou même stupides, avec une estime de soi en berne. Pour beaucoup, le diagnostic est une révélation, une porte vers l'acceptation de soi. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent améliorer considérablement la qualité de vie à l'âge adulte.


Les témoignages de Lucile, Francine Demers et d'une femme anonyme illustrent à quel point un diagnostic tardif ou absent peut bouleverser la vie. Lucile, par exemple, a dû fouiller la littérature pour trouver des informations après avoir été diagnostiquée à l'âge adulte, soulignant la difficulté d'accéder à des ressources appropriées. Francine, quant à elle, a reçu son diagnostic de TDAH à l'âge de 42 ans, mettant en lumière l'impact d'un diagnostic tardif sur la qualité de vie. Enfin, le témoignage d'une femme de 29 ans rappelle combien le diagnostic peut être salvateur, offrant une explication à des années de mal-être.



Les Racines du TDAH


Le Trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité (TDAH) est un trouble neurodéveloppemental qui affecte la capacité d'une personne à maintenir son attention, à contrôler ses impulsions, et peut également se manifester par une hyperactivité. Bien que fréquemment diagnostiqué chez les enfants, le TDAH peut persister à l'âge adulte et avoir des conséquences significatives sur la vie quotidienne (APA, 2013).


Termes et concepts clés:

  • TDAH-I: TDAH de type inattention. Les personnes présentant ce type sont principalement distraites et ont du mal à maintenir leur attention (Nussbaum, 2012).

  • TDAH-HI: TDAH de type hyperactivité/impulsivité. Ces personnes sont principalement hyperactives et impulsives (Nussbaum, 2012; Waite, 2010).

  • Comorbidité: Lorsqu'une personne présente deux troubles ou plus simultanément. Par exemple, une femme avec TDAH peut également souffrir d'anxiété ou de dépression (Quinn, 2004; Quinn, 2008).

  • Sous-diagnostic: Situation où un trouble n'est pas diagnostiqué alors qu'il est présent. Il est suggéré qu'il est plus fréquent chez les filles atteintes de TDAH (Da Silva et al., 2020).

Historiquement, le TDAH a été associé aux garçons, en particulier ceux présentant des comportements perturbateurs (Nussbaum, 2012). Cependant, la recherche a évolué. Elle a révélé que le TDAH peut se manifester différemment selon les genres. Les filles, par exemple, présentent souvent des symptômes d'inattention plutôt que d'hyperactivité, ce qui peut les rendre moins visibles en classe (Mowlem et al., 2018). Malheureusement, cette présentation "discrète" a conduit à un sous-diagnostic chez les filles (Waite, 2010). De plus, des études ont montré que les critères de diagnostic étaient souvent biaisés en faveur des symptômes typiquement masculins (Mowlem et al., 2018). Avec le temps, la reconnaissance des différences de genre dans la présentation du TDAH est devenue cruciale pour assurer un diagnostic et un traitement appropriés.



Le TDAH Féminin à la Loupe


Cette étude cherche à peindre un tableau clair du TDAH chez les femmes adultes. Elle vise à comprendre à quoi ressemble le diagnostic à cet âge et quelles en sont les conséquences.

  • Recherche : Les chercheurs ont exploré trois grandes sources d'information - Google Scholar, PsycINFO et PubMed - pour dénicher les meilleures études sur le sujet.

  • Critères de Sélection :

    • Ils ont retenu : Les études les plus récentes (après 1997), axées sur les femmes diagnostiquées à l'âge adulte.

    • Ils ont écarté : Les études de cas et celles centrées uniquement sur les traitements médicamenteux.

  • Analyse : Les études ont été examinées de près pour en dégager les grandes tendances et les informations clés.

À noter : Il est bon de savoir que l'un des principaux chercheurs est personnellement touché par le TDAH. Cependant, cela n'a pas compromis l'intégrité et la rigueur de l'étude.


Après avoir digéré toutes ces informations, voici les points saillants :

  1. Le TDAH chez les femmes : Il peut perturber les émotions et les relations, rendant les interactions sociales plus compliquées.

  2. Sentiment de perte de contrôle : De nombreuses femmes ressentent qu'elles n'ont pas la maîtrise de leur vie à cause du TDAH.

  3. La lumière après le diagnostic : Pour beaucoup, le diagnostic est une véritable révélation, offrant une nouvelle perspective sur leurs défis et leurs forces.

Toutefois, il est bon de garder à l'esprit que toutes les études ont leurs limites. Bien que ces résultats soient éclairants, ils sont basés sur un ensemble limité d'études.


Les résultats mettent en évidence l'importance cruciale d'un diagnostic et d'une prise en charge adaptés du TDAH chez les femmes adultes.



Du Diagnostic à la Vie Quotidienne


Les effets du TDAH chez les femmes adultes sont comme un courant sous-marin, souvent invisible en surface, mais ayant des effets profonds. C'est un trouble qui va bien au-delà de la simple "distraction" et peut influencer chaque facette de la vie d'une femme.


Exemples :

  1. Carrière et lieu de travail : Une femme adulte atteinte de TDAH pourrait être qualifiée de "distraite" lorsqu'elle oublie des réunions ou ne suit pas les longs courriels. Mais, avec le bon soutien, elle pourrait être reconnue pour sa créativité, sa capacité à penser en dehors des sentiers battus et son énergie.

  2. Tâches ménagères : Le TDAH peut rendre difficile la gestion des tâches quotidiennes. Une femme pourrait avoir du mal à suivre les routines de nettoyage ou à gérer les finances familiales, non pas par manque de volonté, mais à cause des défis liés au TDAH.

  3. Parentalité : Les mères atteintes de TDAH peuvent ressentir une pression supplémentaire pour être "parfaites". Elles peuvent lutter contre les oublis des événements scolaires ou se sentir submergées par les exigences multitâches de la parentalité.

Conseils pratiques :

  1. Adaptation de l'environnement : Si le TDAH vous rend sensible à la distraction, essayez d'aménager votre espace de travail pour minimiser les distractions. Cela pourrait inclure des casques antibruit, des séparateurs de bureau ou des applications de blocage des médias sociaux.

  2. Des alarmes et des rappels : Utilisez la technologie à votre avantage. Configurez des rappels pour les tâches quotidiennes, les factures à payer, ou les engagements sociaux.

  3. Groupe de soutien pour femmes atteintes de TDAH : Rejoindre un groupe de soutien peut offrir une compréhension et des stratégies spécifiques à la manière dont le TDAH affecte les femmes adultes. Ces groupes peuvent offrir un espace pour partager des défis, des succès, et des astuces pour gérer le TDAH au quotidien.



Entre Mythes et Réalités


Le TDAH chez les femmes adultes est un domaine qui ne manque pas de débats. Bien que nous ayons parcouru un long chemin dans la compréhension de ce trouble, certaines zones d'ombre persistent.

  1. Biais de genre : Historiquement, le TDAH a été considéré comme un "problème de garçons". Cette perception a conduit à des générations de femmes non diagnostiquées, souffrant en silence. Les débats persistent sur la manière dont le genre influence la perception et le diagnostic du TDAH.

  2. Diagnostic chez les adultes : La question du diagnostic du TDAH chez les adultes est controversée en soi. Certains estiment que c'est une "excuse" pour des comportements paresseux ou irresponsables, tandis que d'autres reconnaissent l'impact dévastateur d'un diagnostic tardif.

  3. Médication : Le débat sur l'utilisation de médicaments pour traiter le TDAH est intense. Alors que certains voient les médicaments comme une bouée de sauvetage, d'autres sont préoccupés par les effets secondaires et l'augmentation de la dépendance.

Perspectives :

  1. Vue traditionnelle : Beaucoup croient encore que le TDAH est principalement un trouble de l'enfance qui affecte principalement les garçons. Cette perspective tend à minimiser ou à ignorer les expériences des femmes adultes.

  2. Vue moderne : Avec les progrès de la recherche, il y a une reconnaissance croissante que le TDAH peut persister à l'âge adulte et affecter tout autant les femmes. Cette perspective met l'accent sur la nécessité d'une détection précoce et d'une intervention appropriée, quel que soit le genre ou l'âge.

Il est essentiel d'adopter une approche critique face à toute information concernant le TDAH, surtout dans un climat où les opinions peuvent être fortes et polarisées. En tant que lecteur, il est bénéfique de s'interroger : D'où proviennent ces informations ? Sont-elles basées sur des recherches solides ? Correspondent-elles à mon expérience ou à celle de personnes que je connais ?



Vers une Nouvelle Ère de Reconnaissance


Le Trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité (TDAH) n'est pas seulement un diagnostic de l'enfance ni un trouble exclusivement masculin. Les femmes adultes sont également touchées, souvent de manière profonde et insidieuse. Historiquement sous-diagnostiquées et mal comprises, ces femmes ont dû naviguer dans un monde sans le soutien et la compréhension appropriés. Notre exploration a mis en lumière la complexité du TDAH chez les femmes adultes, des symptômes aux implications, en passant par la manière dont la société et le milieu médical réagissent.


Reconnaître le TDAH chez les femmes adultes ne se résume pas à coller une étiquette. C'est reconnaître un ensemble unique de défis et de luttes, tout en offrant une voie vers la compréhension et le soutien. Le diagnostic approprié peut être une bouée de sauvetage, offrant non seulement des explications mais aussi des stratégies pour une vie plus épanouissante.


Chaque femme atteinte de TDAH a sa propre histoire, ses propres défis et ses propres triomphes. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez êtes touché, nous aimerions entendre votre histoire. Partagez vos expériences, vos conseils et vos réflexions dans la section des commentaires ci-dessous. Ensemble, nous pouvons élargir la conversation autour du TDAH chez les femmes adultes et favoriser une meilleure compréhension pour toutes les personnes concernées.




SOURCE :

Attoe, D. E., & Climie, E. A. (2023). Miss. Diagnosis: A Systematic Review of ADHD in Adult Women. Journal of Attention Disorders, 27(7), 645-657. https://doi.org/10.1177/10870547231161533

179 vues0 commentaire

Comments


bottom of page