top of page

La distorsion du temps et l'écriture de la vie à Muncie, Indiana : le COVID-19

La pandémie de COVID-19 a bouleversé la vie quotidienne, perturbant notre expérience du temps et nos routines. Dans cet article, nous explorons une étude menée à Muncie, Indiana, qui examine comment les perturbations temporelles affectent notre identité autobiographique et notre expérience du temps en fonction du contexte local.




Contexte de l'étude


L'étude se base sur le projet "Everyday Life in Middletown", une archive en ligne qui documente la vie quotidienne à Muncie, Indiana (USA), depuis 2016. Les chercheurs ont utilisé des journaux quotidiens et des enquêtes soumises par les habitants pour analyser les effets de la pandémie de COVID-19 sur la perception du temps et l'écriture de la vie. Le contexte local de Muncie est caractérisé par une combinaison particulière de dynamiques historiques, démographiques, économiques, sociales et politiques, liées à sa désindustrialisation et au récit local du déclin civique.



Perturbations temporelles et leurs effets


Les perturbations temporelles provoquées par la pandémie se manifestent à différentes échelles, allant des jours individuels aux contrats à moyen et long terme. Les frontières entre le travail et les loisirs sont brouillées, les habitudes quotidiennes sont perturbées, et les perceptions de l'avenir sont modifiées.


Ces bouleversements ont eu des effets significatifs sur l'écriture de la vie, un acte d'écrire sur ses propres expériences, pensées et sentiments. La construction du moi autobiographique, le soi présenté aux autres par l'acte d'écrire sur ses expériences de vie, est directement affectée par ces perturbations temporelles et le contexte local.



Influence du contexte local


L'étude montre que vivre à Muncie, en tant que ville postindustrielle, structure les récits autobiographiques et influence la manière dont les individus vivent et comprennent les transformations temporelles de la pandémie. La désindustrialisation de la ville et son récit local sur le déclin civique façonnent la structure locale du sentiment, c'est-à-dire les expériences émotionnelles et culturelles partagées par communauté en particulier.


La pandémie remodèle la structure locale du sentiment à Muncie, créant de nouvelles variations et de nouveaux problèmes pour l'écriture de la vie. Les individus doivent trouver de nouvelles façons de structurer leurs récits et adapter leurs formes d'expression personnelle.



Méthodologie de l'étude


L'étude utilise une approche mixte pour examiner les perturbations temporelles causées par la pandémie de COVID-19 et leurs effets sur l'écriture de la vie à Muncie, en Indiana. La méthodologie comprend la collecte de données à partir des journaux quotidiens et des enquêtes soumis au projet "Everyday Life in Middletown", ainsi que l'analyse des données à l'aide de méthodes qualitatives et quantitatives. L'analyse qualitative implique une lecture attentive des entrées du journal pour identifier les thèmes et les modèles liés aux perturbations temporelles et à leurs effets sur l'écriture de la vie. L'analyse quantitative consiste en une analyse statistique des données de l'enquête pour identifier les tendances et les modèles dans la façon dont les individus vivent et comprennent les transformations temporelles de la pandémie.


L'interprétation des résultats est effectuée à la lumière du contexte local de Muncie. Les chercheurs examinent comment le fait de vivre à Muncie structure les récits autobiographiques disponibles pour les participants et comment le bouleversement du temps crée de nouvelles variations et de nouveaux défis pour l'écriture de la vie. Ils étudient également comment la pandémie remodèle la structure locale du sentiment à Muncie.


Conclusion


La pandémie de COVID-19 a profondément bouleversé notre expérience du temps et notre quotidien. À Muncie, Indiana, ces bouleversements ont eu un impact significatif sur l'écriture de la vie et la construction du moi autobiographique. Le contexte local, marqué par la désindustrialisation et le récit du déclin civique, joue un rôle essentiel dans la manière dont les individus vivent et comprennent les transformations temporelles de la pandémie.


La pandémie a également le potentiel de remodeler la structure locale des sentiments à Muncie, avec des implications sur la manière dont les individus construiront leur identité autobiographique à l'avenir. En comprenant ces changements, nous pouvons mieux appréhender les expériences des individus face à la pandémie et adapter nos approches pour soutenir les communautés touchées.



SOURCES :

Collier P, Connolly JJ. Time shifts: Place, belonging, and future orientation in pandemic everyday life. Hist Human Sci. 2023 Apr;36(2):105–27. doi: 10.1177/09526951221139377. Epub 2023 Apr 30. PMCID: PMC10151890.

6 vues0 commentaire
bottom of page