top of page

L'apprentissage affectif et social à l'adolescence : Une étude sur la sensibilité et la spécificité

L'adolescence est une période de changement rapide et de développement. C'est une période où les individus commencent à naviguer dans le monde de manière plus indépendante, à développer leur identité et à établir des relations sociales plus complexes. Une étude récente, intitulée "Sensitivity and specificity in affective and social learning in adolescence" par Emily Towner, publiée dans le Journal of Personnel Psychology en 2023, a exploré comment ces changements se reflètent dans l'apprentissage affectif et social à l'adolescence.



Qu'est-ce que l'apprentissage affectif et social ?


L'apprentissage affectif se réfère à la façon dont nos émotions et nos sentiments influencent notre capacité à apprendre et à retenir des informations. Par exemple, nous sommes plus susceptibles de nous souvenir d'événements qui ont une forte charge émotionnelle.


L'apprentissage social, d'autre part, se réfère à la façon dont nous apprenons en observant et en interagissant avec les autres. Cela peut inclure l'apprentissage de nouvelles compétences, l'adoption de comportements socialement acceptables, et la compréhension des normes et des valeurs de notre société.



Sensibilité et spécificité dans l'apprentissage affectif et social


L'étude a constaté que l'adolescence est une période de sensibilité accrue et de spécificité réduite dans l'apprentissage affectif et social. Cela signifie que les adolescents sont plus susceptibles d'apprendre de nouvelles associations affectives et sociales, mais ils ont aussi tendance à généraliser ces associations à des situations qui ne les justifient pas nécessairement.


Par exemple, un adolescent peut apprendre à associer une certaine situation sociale à une émotion négative. Cependant, en raison de la spécificité réduite de leur apprentissage, ils peuvent ensuite généraliser cette association à d'autres situations sociales qui sont similaires mais pas identiques.


Le rôle du soutien social


L'étude a également exploré le rôle du soutien social dans l'apprentissage affectif et social à l'adolescence. Elle a constaté que le soutien social peut agir comme un signal de sécurité, réduisant l'apprentissage de la peur et favorisant l'extinction de la peur. Cela suggère que le soutien social peut aider à réguler l'apprentissage affectif et social à l'adolescence, en aidant les adolescents à distinguer entre les situations qui sont réellement menaçantes et celles qui ne le sont pas.



Implications et conseils pratiques


Ces résultats ont des implications importantes pour la façon dont nous soutenons les adolescents dans leur développement affectif et social. Pour aider les adolescents à naviguer dans cette période de sensibilité accrue et de spécificité réduite, il est important de leur fournir un soutien social solide. Cela peut les aider à réguler leur apprentissage affectif et social et à éviter la généralisation excessive des associations apprises.


En conclusion, l'apprentissage affectif et social est un processus complexe qui peut être influencé de nombreux facteurs, y compris le soutien social. En comprenant mieux ces processus et en mettant en œuvre des stratégies pour soutenir l'apprentissage affectif et social des adolescents, nous pouvons aider à faciliter leur développement et à promouvoir leur bien-être.


En fin de compte, l'apprentissage affectif et social est un aspect crucial du développement à l'adolescence. En fournissant un soutien social adéquat, nous pouvons aider les adolescents à naviguer dans cette période de leur vie avec plus de confiance et de résilience.




SOURCE :

Emily Towner, Sensitivity and specificity in affective and social learning in adolescence, Journal of Personnel Psychology, 2023.

18 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page