Cannabis et capacités cognitives

Quels sont les effets à court et long terme de la consommation de cannabis sur les capacités cognitives ?


Les recherches sur les effets de la consommation de cannabis se sont multipliées ces dernières années. Cet article, paru l'an dernier dans la revue Current Opinion in Psychology, fait le point sur les connaissances actuelles autour de cette question.





Les preuves d’un effet néfaste à court terme de la consommation de cannabis sont de plus en plus nombreuses. L’intoxication au cannabis est associée à des déficiences à court terme dans divers domaines comme :


- L’apprentissage,

- La mémoire épisodique (l’encodage, le stockage et la récupération du lieu, du moment, de l’état émotionnel et de divers éléments sensoriels associés à un événement vécu),

- Le contrôle attentionnel (la capacité à diriger son attention),

- Et l’inhibition motrice (la capacité à inhiber ses mouvements).


En ce qui concerne les effets à long terme d’une forte consommation de cannabis restent pour le moment équivoques. Les consommateurs de longue durée (en particulier les gros consommateurs), qui ne sont donc pas sevrés, souffrent également d’atteintes au niveau des capacités d’apprentissage, de la mémoire épisodique, de déficiences dans l'attention soutenue et de biais attentionnels.


Les futures études chercheront à mettre en évidence des altérations cognitives durables et/ou des récupérations de capacités après abstinence.



SOURCE :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2352250X20301135

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout