top of page

40 ans de recherche sur la psychothérapie des jeunes

Dans un monde où les problèmes de santé mentale chez les jeunes sont de plus en plus prévalents, la psychothérapie est devenue un outil essentiel pour aider les jeunes à naviguer dans ces défis. Une étude récente publiée dans le Journal of Personnel Psychology a exploré les résultats de quatre décennies de méta-analyses sur la psychothérapie pour les jeunes, fournissant des informations précieuses sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans ce domaine.


Les résultats clés de la méta-analyse


L'étude a révélé plusieurs résultats clés qui peuvent aider les professionnels de la santé mentale, les éducateurs et les parents à comprendre comment la psychothérapie peut être utilisée de manière plus efficace pour aider les jeunes. Voici les dix résultats clés de l'étude :

  • Les interventions psychothérapeutiques sont généralement efficaces pour les jeunes, avec une taille d'effet moyenne modérée à grande. Cela signifie que la psychothérapie peut avoir un impact significatif sur la santé mentale des jeunes.

  • Les interventions basées sur des preuves ont tendance à être plus efficaces que les interventions non basées sur des preuves. Cela souligne l'importance de l'utilisation de thérapies qui ont été soutenues par des recherches scientifiques rigoureuses.

  • Les interventions qui sont plus courtes ont tendance à être plus efficaces que les interventions plus longues. Cela suggère que les thérapies brèves peuvent être tout aussi, sinon plus, efficaces que les thérapies à long terme.

  • Les interventions qui impliquent les parents sont généralement plus efficaces que celles qui n'impliquent pas les parents. Cela souligne l'importance de l'implication des parents dans le processus thérapeutique.

  • Les interventions qui sont spécifiquement conçues pour traiter un problème spécifique (par exemple, l'anxiété, la dépression) sont généralement plus efficaces que les interventions qui sont conçues pour être plus générales.

  • Les interventions qui sont livrées en groupe sont généralement moins efficaces que les interventions qui sont livrées individuellement. Cela suggère que la thérapie individuelle peut être plus bénéfique pour les jeunes.

  • Les interventions qui sont livrées en milieu scolaire sont généralement moins efficaces que les interventions qui sont livrées dans d'autres contextes. Cela peut être dû à une variété de facteurs, y compris les distractions potentielles dans l'environnement scolaire.

  • Les interventions qui sont livrées par des professionnels de la santé mentale sont généralement plus efficaces que les interventions qui sont livrées par d'autres types de prestataires. Cela souligne l'importance de travailler avec des professionnels qualifiés dans le domaine de la santé mentale.

  • Les interventions qui sont basées sur la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) sont généralement plus efficaces que les interventions qui sont basées sur d'autres types de thérapie. La TCC est une forme de thérapie qui se concentre sur l'identification et la modification des pensées et des comportements négatifs.

  • Les interventions en ligne sont aussi efficaces que les interventions en personne. Cela suggère que la thérapie en ligne peut être une option viable pour les jeunes qui ne peuvent pas accéder à la thérapie en personne pour diverses raisons.



Nouvelles approches en psychothérapie pour les jeunes


L'étude a également mis en évidence plusieurs nouvelles approches en psychothérapie pour les jeunes qui méritent d'être explorées davantage. Par exemple, l'utilisation de la réalité virtuelle et d'autres technologies émergentes pourrait offrir de nouvelles façons d'engager les jeunes dans la thérapie. De plus, l'intégration de la thérapie dans les soins de santé primaires et d'autres contextes non traditionnels pourrait aider à éliminer certaines des barrières à l'accès à la thérapie pour les jeunes.


Conclusion


En somme, la psychothérapie est un outil puissant pour aider les jeunes à faire face aux défis de la santé mentale. En comprenant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en psychothérapie pour les jeunes, nous pouvons continuer à affiner et à améliorer ces interventions pour mieux répondre aux besoins des jeunes.



SOURCE :

Weisz, J. R., Venturo-Conerly, K. E., Fitzpatrick, O. M., Frederick, J. A., & Ng, M. Y. (2023). What Four Decades of Meta-Analysis Have Taught Us About Youth Psychotherapy and the Science of Research Synthesis. Journal of Personnel Psychology.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page